Diapositive 1 Titre
Lorem ipsum dolor sit amet consectetur adipiscing elit dolor
Cliquer ici
Diapositive 2 Titre
Lorem ipsum dolor sit amet consectetur adipiscing elit dolor
Cliquer ici
Diapositive 3 Titre
Lorem ipsum dolor sit amet consectetur adipiscing elit dolor
Cliquer ici
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Lucasfilm fermera le studio derrière la série The Clone Wars

Une décision suite aux changements dans l'industrie.
Disney/Lucasfilm

Hier, Lucasfilm a annoncé la fermeture sa filiale de Singapour, ILM Singapour, studio responsable de l’animation de la série animée à succès Star Wars : The Clone Wars. La raison pour laquelle Lucasfilm a pris cette décision est due aux changements dans l’industrie mondiale du divertissement. Dans un communiqué via Variety, le studio américain a annoncé vouloir consolider sa présence mondiale :

Au cours des prochains mois, ILM (Industrial Light & Magic) consolidera sa présence mondiale et fermera sa succursale de Singapour en raison de facteurs économiques affectant l’industrie.

Bien que le studio ait établi en 2004 et ait commencé ses opération en 2006, il a pris en charge la production de la série animée Star Wars : The Clone Wars, qui emploi actuellement 300 personnes. Il est situé à Fusionipolis, dans un édifice autrefois propriété de George Lucas, et il est nommé Sandcrawler en raison de sa similitude avec le Sandcrawler utilisé par les Jawa dans Star Wars.

Dans un autre communiqué de l’Agence de développement économique, il est cité que l’industrie mondiale est confrontée à des avancées technologiques rapides et perturbatrices :

La décision de Lucasfilm de cesser progressivement ses activités à Singapour est due à des changements dans l’industrie et les conditions commerciales. L’industrie mondiale des médies est confrontée à des avancées technologiques rapides et perturbatrices, tandis que les studios sont aux prises avec des défis liés aux talents et à la rentabilité.

La reconfiguration en cours de l’industrie du divertissement, marquée par une réduction des investissements dans la télévision et les supports physiques en raison de l’essor du streaming, ainsi que par des fusions d’entreprises et des réductions d’effectifs dans d’autres domaines, joue manifestement un rôle dans la disparition de ILM Singapour. De plus, les doubles grèves des scénaristes et des acteurs exercent également une influence dans cette situation.

Cependant, ILM a exprimé son engagement à accorder du temps à ses employés et à leur offrir des opportunités de réaffections au sein d’autres studios au sein de l’entreprise. Depuis l’établissement de sa branche à Singapour, ILM a élargi son réseau en créant des studios à Vancouver (2012), Londres (2014), Sydney (2019) et Mumbai (2022), en plus du siège principal basé à San Francisco.

Il reste encore à déterminer si cette transition aura un impact sur les futures productions. Toutefois, il est important de noter que les changements n’affecteront pas la série The Bad Batch, car cette dernière est gérée par le studio taïwanais CGCG.

Conversation

S’abonner
Notifier de
guest
Ce champ n'est pas obligatoire

0 Commentaires
Rétroactions en ligne
Voir tous les commentaires

Hey p'tit gars, t'as aimé ? Alors partage !