Retour sur la Convention Générations Star Wars de 2022 (1/2)

Le Week-End dernier s’est déroulé la 23ᵉ édition de la convention Générations Star Wars et Science Fiction à Cusset. Revenons ensemble sur l’événement, ses organisateurs et ses différentes animations.


Générations Star Wars : Qu’est ce que c’est ?

Générations Star Wars, c’est une convention faite par des fans, pour les fans de Star Wars !

Le groupe à l’origine de ce projet se nomme les Héritiers de la force. Cette association se compose de passionnés de la saga qui ont su créer un événement unique et gratuit qui a grandement évolué depuis ses débuts. Originellement créée pour présenter des collections de fans, la convention s’est vite transformée, permettant à de nombreux exposants de se greffer au projet. En se baladant dans l’espace Chambon, lieu privilégié de la convention, vous pourrez admirer des stands aussi divers que fascinants. De plus, de nombreux vendeurs et revendeurs se trouvent dans tous les espaces de la convention. Idéal pour tout fan à la recherche d’un sabre laser ou d’une figurine par exemple. Les plus gourmands trouveront peut-être le stand de churros plus attrayant à l’extérieur.

De même, la convention est ponctuée par une multitude de conférences et de tables rondes, évidemment sur Star Wars, mais aussi sur la science-fiction plus généralement. Par exemple, les Youtubeurs 12 Parsecs et le Point Genius sont venus parler des Mandaloriens le dimanche en début d’après-midi dans une conférence sobrement intitulée : Telle est la voie !

Cette convention se démarque de bien d’autres par plusieurs points notables. L’entrée est gratuite, elle ne parle quasi-uniquement de SW et de Science-Fiction (même si des cosplayeurs d’autres univers se baladent dans les allées) et l’objectif est désormais caritatif. Et au profit des hôpitaux en plus ! Passionnés de la saga, cette convention est donc véritablement idéale pour vous !

Que pouvait-on y voir ?

Des Cosplays tout d’abord : Les passionnés de costumes richement travaillés ont été ravis dans cette édition. Diverses associations ont pu faire rêver les fans de l’Univers de Georges Lucas. La 501ᵉ légion French Garrisson, la Rebel Legion French Base et l’Alliance Impériale étant les plus importantes. Mais je n’oublierai pas de mentionner la Vara Compagnie et les nombreux autre groupes de costumés qui sont venus à l’événement. De nombreux cosplayeurs sont aussi venus en tant que visiteurs, permettant à la convention d’acquérir une dimension plus variée. Ainsi, il n’est pas rare de voir des situations cocasses ou des personnages comme The Mask et Goldorak se toisent tandis que des aliens de Star Wars vêtus de peignoirs cherchent désespérément un jacuzzi dans la zone.

Pour ce qui est de la 501ᵉ légion (dont je fait partie au passage), son objectif est très proche de l’association des héritiers de la force. Outre le fait de faire vivre la passion Star Wars, son objectif est aussi caritatif, surtout pour récolter de l’argent pour les hôpitaux et les enfants. Le poing de Vador n’est donc pas si méchant que cela au fond.

Dans l’espace Kamino, il est possible de voir des éditeurs (Huginn & Muninn, Delcourt, Panini, Pocket, nobi nobi) vendre leurs ouvrages. Livres dont les plus anciens sont souvent bradés, de quoi ravir les fans souhaitant faire de bonne affaires du côté du pôle littéraire. Il n’est pas rare de voir également des auteurs et dessinateurs d’ouvrages signer des autographes et discuter avec les fans de leurs créations.


Pour ce qui est des dédicaces, cette année, il était possible de rencontrer Richard Brake, Silas Carson et Angus MacInnes, respectivement, les acteurs des personnages de Valin Hess, Nute Gunray et Dutch, alias Gold Leader. Les trois acteurs furent d’ailleurs représentés sur une fresque de l’artiste newi_prod, réalisée pendant la convention.

J’oublie forcément de parler des nombreux stands qui étaient présents à la convention. Le mieux pour les découvrir serai que vous vous rendiez vous-mêmes à la convention en 2023.

Voici toutefois une liste de certains qui ont attiré mon attention : Auver’Brique ; Planète Star Wars ; Musée miniature et cinéma

Afin que vous compreniez bien l’âme de cette convention, voici une interview de Loïc, membre des héritiers de la Force.

Interview de Loïc, responsable communication des héritiers de la Force :

Bonjour Loïc, quel est ton rôle dans l’association des Héritiers de la Force ?

Bonjour Erwan, je n’ai pas été là depuis le tout début, mais je connais toute l’histoire. Je suis membre des Héritiers de la Force depuis 2005 mais je viens à la convention depuis 2003. Étant responsable de la communication, je m’occupe principalement de la médiatisation de la convention sur les réseaux sociaux, du site Web et des médias plus globalement. J’ai géré le concours de costumes que je présente encore et j’ai été secrétaire de l’association aussi. Aujourd’hui, je n’ai gardé que le poste de communication, qui représente beaucoup de travail et que je gère avec une équipe.

Peux-tu nous en dire plus sur l’évolution de la convention ?

Le premier événement eut lieu en 1999. C’était un peu sous la forme d’une exposition de collectionneurs, et c’est donc de là d’où tout est parti. L’association ne s’est créée qu’après. À partir de là, il y a eu tous les ans (hors covid) une manif qui a grandi et qui n’a plus rien à voir avec la manifestation d’origine.

La mairie de la ville de Cusset participe t’elle activement à l’événement ?

Il y a vraiment une notion de partenariat avec la ville de Cusset, oui. La ville est véritablement co-organisatrice de la convention, notamment par le fournissement de locaux et le financement partiel de la manifestation. Cette collaboration s’intègre d’ailleurs dans l’ADN de la manifestation, au même titre que l’entrée gratuite ou le rôle caritatif de l’association. On n’est pas un événement pro. Juste une association de fans qui présente le travail d’autres fans au cours du Week-End.


Tu me disais que le but caritatif était arrivé plus tard, peux-tu m’en dire plus ?

L’objectif caritatif est en effet venu plus tard, au fil des présidents successifs de l’association. Cela a d’abord commencé par des visites costumées dans les hôpitaux, à l’instar de la 501ᵉ légion par exemple. Suite à cela, s’est mis en place une levée de fond dont le montant a déjà dépassé les 50 000 euros depuis le début de cette initiative.

Vers quelles structures se dirigent notamment les fonds que vous reversez ?

Ça n’a pas été toujours les mêmes bénéficiaires, mais cela s’est toujours dirigé vers des structures liées à l’enfance. Service pédiatrique de l’hôpital par exemple. Cette année, c’est le service pédo-psychiatrique de l’hôpital de Vichy qui bénéficie de toute la somme. C’est notamment parce que le service en a grand besoin en ce moment. Les bénéficiaires varient donc selon les années mais cela reste toujours autour des enfants.

Pourquoi la gratuité de l’entrée ?

Cette entrée gratuite nous démarque un peu. Cela permet aussi de nous adresser et aux fans et à ceux qui le sont un peu moins. On accueille aussi des familles, de Vichy, de l’Allier, de Clermont qui viennent mettre des étoiles dans les yeux des enfants. Ce qui fait aussi en partie notre notoriété, c’est d’être centré sur du contenu Star Wars surtout. La science-fiction est aussi présente dans la convention. Mais c’est ce qui nous démarque des autres événements.

Comment faites-vous pour récolter des dons ?

C’est par la vente de goodies que l’association récupère le maximum de fonds pour les hôpitaux. La tombola du Week-End sert en revanche à financer la convention, dont l’entrée est notamment gratuite.

Comment faites-vous pour faire venir les différents acteurs et Youtubeur qui viennent à la convention ?

On a un agent avec lequel on travaille de manière privilégiée pour une grosse partie de nos acteurs et qui sert d’intermédiaire. Après, on s’autorise à contacter des acteurs directement, ou en passant par leurs agents. On travail régulièrement avec des contacts directs. Ou potentiellement avec des éditeurs. On travaille avec Pocket, avec Panini, avec Huginn et Muninn. Avec Delcourt aussi. Eux nous aident parfois à faire venir des dessinateurs et des auteurs (Claudia Gray l’année dernière, Cavan Scott cette année). C’est du boulot de recherche et réussir à faire cadrer les agendas de tous le monde n’est pas toujours aisé.

Ce fut la première fois que je menais l’enquête durant un événement comme celui-ci. Outre le très bon accueil que me firent les Héritiers de la force, je suis revenu de la convention avec un seul désir, y retourner l’année prochaine.

Le Week-End fut riche en émotions et en informations et j’ai notamment apprécié réaliser des interviews de personnes remarquables. Merci à Loïc Quinet pour sa participation à l’interview et pour m’avoir bien reçu.

Revenez demain sur Les Chroniques Star Wars pour découvrir la seconde partie du reportage sur la convention. Vous y découvrirez les interviews de l’acteur Richard Brake et du Youtubeur 12 Parsecs !!!

Ainsi ai-je rêvé !

Qu'elle est ta réaction ?

Hey petit gars, t'a aimé ? Alors partage !

5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires