Comment la Force est interprétée de différentes manières dans Star Wars ?

La série The Acolyte a introduit une nouvelle interprétation de la Force parmi d’autres dans l’univers.
Disney/Lucasfilm

Dans Star Wars, la Force est depuis toujours considérée comme l’élément central qui relie tous les êtres, du moins selon ce que nous enseigne la franchise depuis ses débuts. Cependant, de nombreuses cultures la perçoivent différemment, ou du moins, pas de la manière dont nous l’avons apprise.

L’univers de George Lucas est un univers assez diversifié comportant une multitude de cultures variées, dont certaines sont liées fortement à la Force. Et pourtant, cette diversité culturelle et leurs interprétations de la Force n’ont que rarement été explorées en profondeur. Dans cet article, nous vous présenterons les différentes cultures et leur vision de la Force.

La triade

Côté Lumineux

Disney/Lucasfilm

Le côté lumineux de la Force est associé à des valeurs telles que la paix, la sérénité, la compassion et la non-agression. Les Jedi cherchent à vivre selon ces principes et à maintenir l’équilibre dans la Force.

Par exemple, les Jedi s’entrainent pour résister aux émotions négatives telles que la peur et la colère, et ils valorisent la discipline, la maitrise de soi et l’altruisme.

Côté Obscur

Disney/Lucasfilm

Le côte obscur de la Force est alimenté par les émotions négatives telles que la colère, la haine et l’ambition. Il offre un pouvoir immense mais corrompt ceux qui l’utilisent.

Par exemple, les Sith embrassent cette facette de la Force, cherchant à accroitre leur pouvoir et à dominer les autres. Ils croient que la Force est un outil à exploiter pour leurs propres fins.

Les Gris

Disney/Lucasfilm

Les utilisateurs de la Force Gris adoptent une approche équilibrée, utilisant à la fois des aspects du côté lumineux et du côté obscur. Ils rejettent les absolus et croient en une utilisation pragmatique de la Force.

Des individus comme les Jedi Gris, ne se conforment pas strictement aux codes Jedi ou Sith, cherchant leur propre voie et souvent critiqués par les deux côtés pour leur manque de loyauté.

Ahsoka Tano ou encore Qui-Gon Jinn sont parfois considérés comme des Jedi Gris, car ils suivent leurs propres codes moraux et n’hésitent pas à questionner les enseignements traditionnels des Jedi.

Culturellement

Les Sorcières de Dathomir

Disney/Lucasfilm

Les Sorcières de Dathomir utilisent une forme de la Force appelée « Magie de la Nuit », qui combine des éléments de sorcellerie et de manipulation des esprits. Elles tirent leur pouvoir de l’environnement naturel de leur planète et de rituels anciens.

Les Chamanes Ewok

Disney/Lucasfilm

Pour les Ewoks, la Force est vue comme une force mystique et spirituelle liée à leur environnement naturel. Ils pratiquent des rituels et des cérémonies pour se connecter avec cette force.

Le culte de Brendok

Dans The Acolyte, le clan de sorcières de Brendok perçoivent la Force comme un grand Fil plutôt qu’une puissance à manipuler. Leur croyance repose sur l’idée que ce Fil lie tous les aspects de l’existence, et que toute action, aussi minime soit-elle, peut avoir des répercussions significatives sur le réseau. Par conséquent, ils désapprouvent que les Jedi ou les Sith l’utilisent à leur guise.

Le culte de la Voie de la main ouverte

Disney/Lucasfilm

Le culte de la Voie de la main ouverte croit que la Force ne doit être utilisée ou manipulée de quelque manière que ce soit. Ils considèrent toute utilisation de la Force comme une action égoïste qui perturbe l’équilibre naturel de l’univers. Pour eux, la Force doit être respectée comme un entité sacrée et laissée à elle-même.

Les Gardiens de Whills

Disney/Lucasfilm

Cette ancienne secte de moines vénère la Force comme une entité spirituelle, la voyant comme un force guide et protectrice. Comme Chirrut Îmwe dans Rogue One, n’utilisent pas que la Force de la même manière que les Jedi ou les Sith, mais ils sont profondément connectés à elle par la foi et la spiritualité.

Les types

La Force Vivante

La Force vivante est celle que tout le monde connaît et qui est utilisée par les Jedi. Celle-ci met l’accent sur l’interconnexion avec tous les êtres vivants. Elle est perçue comme une énergie qui lie ensemble toute forme de vie dans l’univers, et les Jedi sont les principaux adhérents de cette vision.

Ils croient qu’elle doit être utilisée pour le bien et la protection des autres, et méditent souvent pour essayer de comprendre cette interconnexion et cherchent à maintenir l’harmonie . Les Jedi qui suivent cette interprétation de ma Force, sont souvent sensibles aux émotions et aux énergies de chaque être. Ils ressentent les perturbations dans la Force causées par des évènements, que ce soit la souffrance, la joie ou d’autres émotions fortes.

Qui-Gon Jinn, en étant le principal adepte de la Force Vivante, il insisté sur la méditation pour ressentir la Force.

La Force Unifiée

La Force unifiée se concentre sur la vision à long terme, le destin et la manière dont tous les événements sont interconnectés à travers le temps. Cette interprétation est moins courante mais est souvent associée aux prophètes et aux êtres qui ont une perception du futur, comme les Oracles, des individus capables de prédire le futur.

L’approche scientifique

Midi-chloriens

Les midi-chloriens sont des micro-organisme microscopiques présents dans les cellules de tous les êtres vivants. Ils jouent un rôle important dans la connexion entre les êtres vivants et la Force.

Mesurable

La notion de la Force mesurable introduit une dimension scientifique à la compréhension de la Force. Plutôt que de voir la Force uniquement comme une énergie mystique ou spirituelle, cette approche la considère comme une entité quantifiable, c’est-à-dire, quelque chose que l’on peut mesurer.

Conclusion

Même si d’autres interprétations de la Force existent, c’est la division entre le côté lumineux et le côté obscur qui reste la plus prédominante et la plus reconnaissable.

Conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey p'tit gars, t'as aimé ? Alors partage !