Obi-Wan Kenobi : Le rôle du Commandant Cody révélé

Un rôle assez important !

La série sur Obi-Wan Kenobi n’a pas eu la vie facile depuis son écriture, notamment avec un personnage qui aurait du faire son apparition.


En effet, l’une des personnes qui a travaillé sur la série, a pu donner plusieurs interviews à The Direct. Stuart Beattie est en effet le scénariste de la trilogie qui était prévue à la place de la minisérie sur Obi-Wan. Et aujourd’hui, il nous donne un certain nombre d’informations sur les personnages de la série. Il nous explique que l’un des majeurs changements dans le scénario est qu’à la base, le commandant Cody devait être présent.

La retour du Commandant

Image par Rollokster

Dans l’un des fameux films de cette “trilogie”, Cody aurait joué un rôle important. Stuart Beattie a ensuite expliqué comment aurait été sa première apparition. Il nous explique qu’il serait un allié caché d’Obi-Wan. Et qu’on le verrait le surprendre comme un vrai soldat de l’empire l’aurait fait pour apprendre à Obi-Wan a faire plus attention. Évidemment, pour garder la logique, il explique qu’il aurait été montré que sa puce inhibitrice aurait été retirée, mais comment ?
Rex aurait pu l’aider par exemple, un peu comme dans la série The Bad Batch, et surtout ça aurait enfin mis cette histoire de puce inhibitrice dans le live-action.

Un personnage de soutien

Dans la série d’Obi-Wan, un problème se pose, Obi-Wan laisse Luke sans surveillance. Cody aurait résolu le problème en étant chargé par Obi-Wan de la surveiller pendant son absence.

“Et mon idée était que lorsque Obi-Wan devait quitter Tatooine, il laissait Cody en charge de Luke. Et ça nous a donné une petite histoire B amusante à laquelle on a pu revenir. Et oui, c’est un personnage vraiment amusant et un type qui court contre la montre, évidemment, parce qu’il vieillit deux fois plus vite. Il essaie d’expier la pire chose qu’il ait jamais faite dans sa vie. C’est tragique d’une certaine façon, mais c’est amusant… La façon dont ils se chamaillaient dans mes affaires, c’était juste, vous savez, ça vous mettait le sourire aux lèvres et, vous savez (rires), ils se disputaient tout le temps.”

Interview de Stuart Beattie par The Direct

Stuart Beattie se serait également servi de Cody pour montrer et appuyer la déconnexion d’Obi-Wan envers la Force. S’inspirant du Climax de Superman 2 (Climax : le moment d’un film ou le suspens, la dramatique, le stress, arrive au plus haut point qu’il atteindra dans le film) :

“Parce que c’était l’autre grande idée dans la mienne, c’était que… parce qu’Obi-Wan… forçait en quelque sorte sa volonté sur cet enfant pour qu’il soit le plus grand Jedi de tous les temps, et qu’il répare tout… il était complètement déconnecté de la Force. Donc, l’idée de Superman 2, c’est ça ? On enlève les pouvoirs de Superman et il devient un humain. Un mortel. Et personne ne sait qu’il a perdu ses pouvoirs, sauf lui. Et il est terrifié. Il ne peut pas sentir quand Cody chasse dans les ruelles et ne peut pas forcer quelqu’un. Il ne peut lire dans les pensées de personne. On lui a enlevé tous ces trucs et c’est juste un gars désespéré et ça a permis d’avoir, vous savez, ce moment où il apprend finalement à s’abandonner à la volonté de la Force. Ses pouvoirs reviennent et vous avez ce grand moment de Superman 2 où il est à genoux et commence à écraser ‘la main de Zod’… Donc ça nous a permis d’avoir ce grand, amusant, moment culminant… et c’est toujours dans la série. Je veux dire, Obi-Wan, et, vous savez, c’est un peu… là, un peu pas là avec ses pouvoirs. Mais à la fin, il est Dieu.”

Interview de Stuart Beattie par The Direct

Les scènes perdues

Le scénariste aurait également voulu quelques scènes dans la série qui n’ont pas été gardées, notamment une ou les deux compères (Cody et Obi-Wan) devait se débarrasser de corps de chasseurs de primes. Sur Tatooine? Au Sarlacc !
Le scénariste voulait inclure beaucoup d’humour dans certaines de ses scènes. Dans cette dernière, “Un jawa Ivre”.

Il se rattrape ensuite en décrivant un élément plus important et sérieux. Un groupe d’adorateur d’une religion qui s’apparente être la force. Le chef de ce groupe aurait testé Obi-Wan en le ramenant sur Mustafar par le biais d’une vision.


“Et il voit un gars dans une robe sombre avec un sabre laser rouge, et il est comme, ‘Anakin, Anakin, Anakin !’. Et quand… le type en robe de chambre s’approche, il lève son sabre laser, vous voyez, c’est Luke. Mark Hamill, 19 ans. Et donc, Luke l’attaque. Obi-Wan et Luke ont eu cette bataille au sabre laser dans le mien, qui reflétait, bien sûr, L’Empire contre-attaque… donc c’était ce genre de chose qui se termine avec, vous savez, Luke, qui tue presque Obi-Wan, et Obi-Wan sort de la, vous savez, de la vision, essentiellement, mais c’est une vision de l’avenir si Obi-Wan continue à entraîner Luke et à faire peser toute sa culpabilité sur ce gamin, Luke va se tourner vers le Côté obscur”.

Interview de Stuart Beattie par The Direct

C’est l’une des scènes que le scénariste voulait pour la fameuse transition Obi-Wan/Ben.

Les méchants originaux

On apprend également qu’initialement, Reva était le grand méchant accompagné d’une sorte de groupe de ce qui s’apparente être des purge troopers, mais en bien pire : des clones vétérans connaissant tous Obi-Wan et sachant tirer (“Stormtroopers…”). Au cours de l’histoire, ils seraient tous tombés. Imaginez, une escouade de clones ayant tous la voix de Temuera Morrison avec une précision de tir et un charisme élevé, qui sont menés par une inquisitrice sans pitié. J’achète le scénario.

Il appuie sur le fait que dans son scénario, il veut des morts. C’est pourquoi à la base, il ne voulait pas inclure Le Grand Inquisiteur. Car il ne pourrait pas le tuer.

Conclusion

Comme nous avons pu le voir, Stuart Beattie avait plein d’idées de scénarios, avec des scènes plus ou moins importantes. Et il parait étonnant que son idée de Cody ne fût pas gardée. Elle était vraiment bonne, et en plus de ça, cela pouvait amener à des scènes très stylées. Et surtout, on parlerait de cette histoire de puces inhibitrice en live action, chose qui n’est pas négligeable.
De toute façon, la série est telle qu’elle est, est il n’y a qu’à espérer que ce genre de scène arrive dans une prochaine saison s’il y en a une.

Qu'elle est ta réaction ?

Hey petit gars, t'a aimé ? Alors partage !

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires