Diapositive 1 Titre
Lorem ipsum dolor sit amet consectetur adipiscing elit dolor
Cliquer ici
Diapositive 2 Titre
Lorem ipsum dolor sit amet consectetur adipiscing elit dolor
Cliquer ici
Diapositive 3 Titre
Lorem ipsum dolor sit amet consectetur adipiscing elit dolor
Cliquer ici
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment le temps est-il compté dans Star Wars ?

On n'y pense pas souvent à cette question !
Les Chroniques Star Wars
Getting your Trinity Audio player ready...

Dans le vaste univers Star Wars, peuplé de milliers de mondes avec des cycles de jours et d’année hétérogènes, la question de la mesure du temps ne se pose pas assez. La stabilité d’une galaxie (presque) entièrement connectée dépend beaucoup d’un système temporelle unifié.

La réponse est simple : Le calendrier de Coruscant. Ce système, offre un cadre de référence standardisé indispensable à la compréhension et la navigation dans cette galaxie lointaine, très lointaine…

Comment ça marche ?

Le Calendrier Standard Galactique (calendrier commun utilisé dans toute la galaxie) est l’épine dorsale du système temporel de la galaxie qu’on connait dans Star Wars. Il repose sur les cycles orbitaux de Coruscant, la planète-capitale ou encore appelée écoménopole, établissant une année standard de 365 jours, tout comme dans notre monde. Chaque jour est divisé en 24 heures, reflétant le cycle jour/nuit de Coruscant, mais ça vous l’avez déjà surement compris. La position de Coruscant, donc en plein milieu de la galaxie, et son rôle prééminent dans les affaires galactique en font le choix naturel ou la coordination interplanétaire est essentielle, un calendrier commun devient une nécessité pratique.

Implication scientifiques

Bien sûr, l’univers Star Wars est fictif, mais si on le compare à notre propre univers, on se demande : Comment la gravité et la vitesse orbitale de Coruscant changent-elles notre façon de voir le temps ? Est-ce que cela montre qu’on comprend bien l’univers, comme la théorie de la relativité ?

Ce n’est pas le cas partout…

Avec l’omniprésence du Calendrier Standard, chaque monde adapte ces mesures à son propre cycle jour/nuit et à ses saison. Par exemple, Tatooine, l’iconique planète désertique est célèbre pour ses deux soleils. En raison de cette particularité, les jours sur Tatooine pourraient être plus longs ou plus courts que les 24 heures standards. Les habitants pourraient donc avoir adapté le concept d’une “journée” pour correspondre à leur cycle jour/nuit.

Disney/Lucasfilm

Sur Bespin, la Cité des Nuages pourrait avoir des cycles jour/nuit très rapides ou quasi inexistants. Les résidents pourraient donc avoir développé un système de mesure du temps basé sur des horloges artificielles, tout en traduisait ce temps équivalents standards pour le commerce et la communication par exemple.

Évidemment ceci n’est pas confirmé puisque les détails spécifiques sur la façon dont chaque planète adapte le calendrier à ses cycles jour/nuit ou saisonniers ne sont pas explicitement confirmés ou décrits dans les film, série ou littérature canonique. Cependant, cela pourrait être logique si on se base sur notre galaxie.

Conséquences sociales et politiques

Mais alors, si toutes les planètes sont censées avoir le même calendrier alors que chacune a une gravité et vitesse de rotation différentes, comment cela influence-t-il les relations interplanétaires ? Y a-t-il des tensions entre la standardisation et la diversité culturelle ? La réponse, on l’ignore pour l’instant puisque cela n’a jamais été exploré en profondeur dans l’univers Star Wars.

La Bataille de Yavin

Un trait distinctif de la mesure du temps, est l’utilisation d’événements historiques majeurs comme points de référence. La Bataille de Yavin par exemple, qui marque un tournant décisif dans l’épisode IV, Un nouvel espoir, est souvent utilisée comme l’année zéro (0 av.BY/ap.BY) pour dater les événements. Comme nous utilisons la naissance de Christ pour mesurer le temps avant et après, dans Star Wars ils se basent donc sur la Bataille de Yavin.

Disney/Lucasfilm

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine dans Star Wars, c’est quelque chose qui n’a jamais été explicitement montrée. Malgré ce manque d’informations, la série The Mandalorian nous a permis d’en savoir un peu plus. Dans Star Wars, une semaine équivaut à 5 jours, les Primedi, Centaxdi, Taungsdi, Zhelldi et Bendudi.

Primedi

Ce jour titre son nom de Coruscant Prime, le soleil autour duquel orbite la planète Coruscant.

Centaxdi

Nommé d’après les quatre lunes Coruscant, Centax-1, Centax-2, Centax-3 et Centax-4.

Taungsdi

Ce jour rend hommage aux Taungs, une espèce native de Coruscant et Mandalore, connue pour être les ancêtres des Mandaloriens?

Zhelldi

Dérivé du groupe Zhell, un groupe de proto-humains qui coexistait avec les Taungs.

Bendudi

Bendudi est la désignation du groupe religieux connu sous le nom de Dai Bendu, des moines qui ont établi leur temple sur la planète de Kijimi City. Cette vielle est mentionnée dans le roman intitulé “Le Collectionneur” et a été présenté en live-action dans l’Ascension de Skywalker.

Bien que les informations sur la mesure du temps dans Star Wars soient limitées, il est intéressant de voir comment chaque monde s’aligne sur le calendrier imposé par la capitale de la galaxie, Coruscant. Cette adaptation soulève des questions intéressantes sur l’autonomie et l’acceptation de ce calendrier, surtout pour les éventuelles planètes qui pourraient ne pas être en totale harmonie avec cette imposition.

Conversation

S’abonner
Notifier de
guest
Ce champ n'est pas obligatoire

2 Commentaires
Les plus vieux
Les plus récents Les plus votés
Rétroactions en ligne
Voir tous les commentaires

Hey p'tit gars, t'as aimé ? Alors partage !